BienPlusQueMaPeau

Psoriasis et couleur de peau : oui, c’est important Le psoriasis et toi

Si tu as le psoriasis, la couleur de peau a-t-elle de l’importance?

Tout le monde peut avoir le psoriasis -- peu importe la région, l’ethnicité ou la couleur de peau. Toutefois, la maladie semble plus fréquente chez certains groupes, y compris les personnes ayant des ancêtres asiatiques, insulaires du Pacifique ou hispaniques.

Le système immunitaire sous-jacent apparaît identique, et les options thérapeutiques sont les mêmes. Cependant, si ta peau est plus foncée, tu verras que ça change certaines choses. Tu dois tenir compte de facteurs particuliers : ton évaluation médicale, les risques concernant ta santé, ta qualité de vie et, parfois même, il faut apporter des modifications au traitement :

Présentation et évaluation médicale

  • Le psoriasis peut se présenter autrement sur une peau plus foncée. Cela peut avoir des conséquences sur l’évaluation de la gravité du psoriasis (PASI), qui utilise en partie une mesure de la « rougeur » laquelle peut avoir une autre apparence sur une peau plus foncée.
  • Tu as peut-être remarqué que les photos et les outils disponibles qui servent à distinguer l’apparence du psoriasis ne portent que sur des couleurs de peau moins foncée (c’est souvent le cas même en l’absence de plaques).
  • Tu as peut-être aussi constaté que la variation de couleur provoquée par le psoriasis en plaques permet d’identifier plus facilement vos symptômes, en cas de squames blanches, ou moins facilement en cas de rougeur.

« Tu devras tenir compte de facteurs particuliers tels que ton évaluation médicale, les risques associés à ta santé, ta qualité de vie et parfois même, penser à modifier ou ajuster ton traitement. »

Enjeux psychosociaux

  • Le psoriasis, c’est tellement plus qu’une maladie de peau. C’est comme la beauté… ce n’est pas juste une question d’apparence physique. Ton PsO peut aussi jouer avec tes émotions. Si les plaques se manifestent alors que t’as une sortie un soir ou si tu penses que tout le monde te regarde dans le métro, tu peux te sentir impuissant, embarrassé et complexé.
  • Les sentiments de honte et d’exclusion affectent beaucoup de personnes vivant avec le psoriasis. Tu n’es surtout pas seul à te sentir comme ça. Justement, savais-tu que la perception qu’ont les gens de toi peut t’affecter différemment selon tes origines et le milieu dans lequel tu vis?
  • Tu fais partie d’une minorité visible? T’es déjà unique et les idées préconçues sur la nature et la cause du psoriasis peuvent te donner l’impression d’avoir encore plus de chemin à faire pour surmonter les défis.
  • Si tu perds confiance en toi, tu risques de t’isoler et de rester enfermé chez toi. Attention, ça peut facilement devenir un cercle vicieux qui peut mener à la dépression et affecter ta qualité de vie! Souviens-toi : garde la tête haute! Ne sous-estime jamais l’importance de ton bien-être émotif et de ta vie sociale.

Le savais-tu?

Comme Canadien, si l'un de tes parents, ou les deux, est autochtone, africain, asiatique, hispanique ou sud-asiatique, ton risque de développer un diabète de type 2 est plus élevé.

Visite le site de l'Association canadienne du diabète pour en savoir plus.

Dommages collatéraux

  • Parfois, le psoriasis peut se pointer avec des maladies concomitantes. En français, ça veut dire qu’il tend à se manifester avec d’autres maladies. (Un malheur n’arrive jamais seul qu’ils disent...) On les appelle des comorbidités. Elles comprennent : l’arthrite psoriasique, les syndromes métaboliques (diabète, hypertension, obésité), les maladies cardiovasculaires et les troubles hépatiques pour ne nommer que celles-là. Et certaines nationalités sont plus à risques de développer ces affections.
  • N’hésite donc pas à en parler avec ton médecin afin de te faire un plan de santé préventif. Ne laisse pas une comorbidité t’empêcher de prendre ta santé en main!

Un traitement à ton image

  • Tes antécédents familiaux, les maladies concomitantes (les comorbidités dont on a parlé plus haut), ton état de santé du moment et les médicaments que tu prends ont tous un effet sur les options thérapeutiques recommandées.
  • Si la luminothérapie est la meilleure option pour toi, tu remarqueras que la pigmentation de ta peau peut déterminer l’approche, notamment la dose et la durée de tes séances de traitement.
  • N’hésite pas à discuter de tes préférences, de tes besoins et même de la pigmentation de ta peau avec les spécialistes qui s’occupent de ton suivi médical pour t’assurer que ton plan de prise en charge est optimal.

Finalement, la couleur de la peau a bel et bien une influence sur le psoriasis.

Tu connais maintenant les facteurs à prendre en compte. Tu es donc en mesure de mieux prendre en main tes soins de santé. Prêt à t’y mettre? Essaie d’entrer en contact avec un centre de traitement spécialisé ou une clinique qui prendra compte de tous les facteurs importants concernant ta couleur de peau et tes origines.

As-tu le psoriasis et une peau plus foncée? Raconte-nous ça! J’ai hâte de te lire!

N’oublie pas qu’on est tous unique, sois fier de ta différence! T’es le meilleur! #YouRock

Comment as-tu trouvé cet article?

0
0

Partage ces articles d’intérêt avec tes amis et ta famille.